Rapport moral saison cadets 2008

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport moral saison cadets 2008

Message  Jérémie le Sam 25 Oct 2008 - 0:33

« Mieux vaut tard que jamais », tout le monde connaît la célèbre expression. Et pourtant, il y a eu cette saison tellement d’occasions de ne pas avoir à la citer ici.

Mais reprenons au début de l’histoire. Ils sont 7 à rejoindre Alex, Quentin, Nicolas et Andy. Sacha, Cyril puis JC laissent les minimes derrières eux. Alexandre, Tanguy, Dorian ainsi que Sylvain viennent goûter et adhérer aux joies de notre beau sport.
Je n’oublie pas évidemment nos deux fidèles compagnons de route, dans les galères comme ailleurs, Marie et Bruno qui s’affûtent à nos côtés.

Allez c’est parti : PPG, footing, VTT. La préparation hivernale nous amène tranquillement mais surement vers notre très cher vélo.
Entre temps, Cyril et Andy, sur piste font de belles prestations. Moins au sec, JC représente lui nos couleurs sur les prairies et forêts d’Ile-de-France.

Dampierre, Senlis, les 17 tournants, Châteaufort, Auffargis et j’en passe. Sur que ces noms sont loin d’être inconnus. Ils sont familiers de nos hivers en vallée, bien que les anciens s’y perdent encore. Les néophytes s’aguerrissent et découvrent le bonheur des dimanches matinaux, du brouillard, du froid, de la pluie, la neige même parfois.
La motivation est là, les jambes suivent. Dommage que l’indiscipline soit quelquefois au programme. Le vélo est un sport à risque car constamment en contact avec une circulation automobile de plus en plus présente. Il est mieux d’en avoir conscience avant d’y être confronté directement.
Le stage vendéen se déroule sous un climat peu ensoleillé. Mais qu’importe, l’envie est là et ce n’est pas un peu de vent et de pluie qui va nous faire peur. L’équipe se forme peu à peu, avec quelques petites difficultés bien entendu. De 5 à 12, il faut accorder certains violons pour que la musique suive le bon rythme. N’oublions pas que le cyclisme est un sport individuel qui se pratique en équipe. Et ce n’est pas les différentes victoires de cette année qui vont nous prouver le contraire.
Les tests de détection rendent un premier jugement sur la forme des coureurs. Comme chaque année, ils permettent aux jeunes cadets du département de se rencontrer une première fois avant de partager les mêmes couleurs sur les manches du challenge inter régional. J’insiste sur ces épreuves qui permettent à nos garçons de se confronter aux coureurs des autres comités, sur de superbes circuits, et avec un niveau proche de celui du championnat de France. Avec à la clé pourquoi pas, pour les meilleurs, le droit d’y participer. Un mot ici sur la bonne entente dans notre département. Celle là même qui justifie la présence d’un coureur hors club au stage, et lors de nos entraînements. Merci aux coureurs qui ont, mais je n’en doutais pas, accepté sa présence à nos côtés.

16 mars 2008 donc, enfin me direz-vous, c’est reparti pour 31 courses sur route, 4 victoires individuelles F.S.G.T., 1 victoire individuelle F.F.C., 2 prix d’équipes F.S.G.T.. S’ajoutent également aux statistiques : 6 coureurs sélectionnés sous le maillot du 92 et 5 qualifiés au championnat d’Ile-de-France. On peut même compter 2 belles médailles de bronze pour nos 2 américains.
Rungis ouvre le bal d’une saison pleine d’espoir. Andy, enfin, oubli sa roue libre pour s’arracher au sprint. Des débuts compliqués pour nos novices qui comprennent vite le travail encore à accomplir. Le soleil revient le dimanche suivant à Chaintreauville. Entre grimpeur et sprinter, la course ne fait de cadeau à personne mais nos coureurs nous montrent un visage encourageant. Lâchés l’année dernière, Alex, Quentin, Andy et Nicolas jouent encore la gagne au doux tintement de la cloche. A Antony, le premier PE nous tend les bras jusqu’au dernier virage où c’est au tour de Nicolas de goûter le goudron. JC, sur le vélo cette fois, part lui dans la première offensive clamartoise de la saison. Alexandre rentre dans les 20 alors que les autres s’en rapprochent.
Et revoilà la Z.I.P.E.C., à peine quittée il y a une petite semaine, terrain d’attaque de notre troupe sang et neige. Tanguy à l’avant, Andy à l’avant, Quentin à l’avant, Alex à l’avant, JC à l’avant : que j’aimerais dire ça pour toutes les courses.

Mi avril, c’est la première manche du challenge inter région des cadets qui se déroule à Marcoussis. Trois clamartois sont au départ et c’est Quentin qui tire son épingle du jeu avec une 11ème place décrochée au sommet de la 6ème ascension de l’escargot. Ah si ta motivation ne sonnait pas comme un accordéon, ils seraient bien plus de onze à serrer les dents derrière ton coup de pédale.
Et puis arrive le 20 avril, la course F.S.G.T. de Villebon. Ah la F.S.G.T., cette fédération qui nous donne des ailes. Alex donne à l’équipe sa première victoire. Nicolas, 3ème, se découvre des talents au sprint. Juste pour information, au passage, sont tout de même dans cette course trois vainqueurs cadets F.F.C., comme quoi… Steven nous rejoint ici et repart avec un prix d’équipe, beau début. Reste donc désormais à récidiver dans les vraies courses.
C’est presque çà à Gambais, mais le classement faussé nous prive du bouquet. Tant pis, rien est acquis, et certainement pas un prix d’équipe.

Déjà un mois et demi de passé et c’est de nouveau à Marcoussis que nous retrouvons nos garçons. En bas cette fois, mais sur un circuit balayé par le vent. Francisco 20ème, marque de beaux points plutôt que des buts, mais pour notre plus grand plaisir. Et puis ils sont là, et même toujours là, dans le vent, la pluie et sous le soleil même parfois. Dorian et Sacha terminent leur course au pris d’un courage que beaucoup n’ont pas. Le travail sera plus dur que pour d’autres, mais si l’envie reste, il paiera. Allez courage !
Alors que Cyril mène l’équipe piste du 92 à Senlis, la saison routière continue pour les autres. De Boissets à Montlhéry, chacun tente de trouver sa place dans les pelotons franciliens avec plus ou moins de réussite : de belles places d’honneurs pour nos cadets, mais pas encore de victoire de rang.
Au milieu de tous ces garçons, Marie fait avancer les groupes d’attardés, et ils ont plutôt intérêt à filer droit, tous ces hommes. Une saison faite de hauts et de bas mais une envie toujours là. Dur pour elle lorsque elle retrouve les filles. Mais loin du ridicule quant on sait qu’au départ, s’alignent tout de même maillots arc-en-ciel ou bien tricolore. Il te manque un brin de régularité et parfois de bonne humeur pour briller un peu plus.
Une nouvelle manche inter régional sanctionne JC d’une prometteuse 13ème place. Preuve donc que ton niveau est bien là parmi les meilleurs, les tous meilleurs même. Encore faut-il en être convaincu. Et puis plus prêt, à Juvisy, Nico redevient sprinter. Tanguy et Alexandre confirment leur position dans le peloton, de même que Steven 20ème ce jour là.
C’est au tour de Quentin de prendre le bouquet le 25 mai à Guyancourt. Un deuxième prix d’équipe clôture ce mois de mai bien rempli.

Juin arrive et commence fort : Alex règle le peloton des 3ème catégories F.S.G.T. devant JC après une belle course d’équipe. Ah ! La F.S.G.T., plus facile, c’est sur : la peur s’enfuit, les jambes sont moins lourdes et surtout on y croit fort. Pourtant, encore une fois, les coureurs cadets derrière sont des très bons, et je ne parle pas de nos filous d’anciens qui n’ont certainement pas laissé la porte grande ouverte aux jeunes.
Revenons donc vite en FFC, là où les autres redeviennent les plus forts et nous par conséquent les plus faibles. Enfin juste dans nos têtes heureusement. Pas de Pussay, c’est à Sartrouville que nous atterrissons. Cyril, notre pistard montre qu’il faut compter avec lui sur route tout de même. Tanguy et Alexandre ne lâchent plus rien. Nico retrouve lui les joies des balades en peloton, il va falloir penser à attaquer maintenant.
Passons Savigny et parlons du championnat. Le bon : 5 coureurs qualifiés. Et le moins bon : aucun pour la gagne. Il faut se tourner vers Trappes, le même jour, pour effacer la déception. Et d’une belle manière puisque Dorian remporte l’épreuve.
Les vacances arrivent et pourquoi ne pas partir en beauté ? C’est raté, pour une petite place, mais l’important n’est plus là. Il est temps de souffler.

De retour à Rungis, au sec tout de même, pour cette rentrée estivale. Si certains paient le surentraînement des vacances, d’autres s’y croient encore. Il va vite falloir se réveiller.
11ème, c’est notre place par équipe au départ des Challenges du Comité d’Ile-de-France, soit la même que l’année passée. Tanguy et Alexandre découvrent le niveau d’un championnat et y préparent déjà l’avenir. Quant à JC, Andy et Alex : ils sauvent la baraque en prenant la 6ème place (correcte mais pas flamboyante). A Villetaneuse, Cyril rentre dans les dix. Accompagné de Sacha, Steven, Dorian et Guillaume, il frôle le prix d’équipe.

28 septembre, plus rien à perdre, et enfin, oui enfin une gagne FFC à Epinay. Elle est pour Alex, parti au premier tour. Mais merci derrière, merci Andy notamment pour le travail dans le paquet, à également malgré un réveil tardif. Je me répète, le cyclisme est un sport individuel qui se pratique en équipe. Alors bravo Alex, mais merci l’équipe.
Dommage que ce soit terminé. Enfin bon, mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ?

Cette saison 2008 se termine donc avec un léger goût de travail inachevé. Le bac obtenu oui, mais sans une mention pourtant à porter de jambes. Ce prix d’équipe tant de fois touché cette année mais jamais attrapé. Alors il va falloir se serrer les coudes, et ensemble.

Pour finir, un petit mot pour vous sur vous qui êtes présent tous les dimanches, et plus d’ailleurs. Vous, sur qui l’on peut compter, profitant des routes d’Ile-de-France et des dimanches matinaux au même titre que vos coureurs d’enfants. Vous qui partagez leur passion au fil des courses. Un grand merci donc à tous les parents présents tout au long de cette saison et que l’on va laisser souffler un peu cet hiver.
Merci bien sur à Jeff, Papou, Will, Rob, Dédé qui nous aident à leur façon, sans oublier Jean-Guy et sa fidèle mais nécessaire boite à outils.
Tournons-nous maintenant vers 2009 pour que dans un an nous puissions ajouter une belle cerise sur notre gâteau.

JEREMIE
avatar
Jérémie
Admin

Nombre de messages : 501
Age : 32
Localisation : Issy
Date d'inscription : 18/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum